Le Safran

Le safran est obtenu à partir du crocus sativus, une fleur qui n’existe pas à l’état sauvage. Le safran s’achète à prix d’or. Il a toujours été l’épice la plus chère au poids. La saveur, l’arôme et la couleur sont les trois atouts  du safran.

Environ 170 fleurs du crocus sativus sont nécessaires pour obtenir un gramme de safran de qualité supérieure. Vous aurez besoin de 1 à 3 pistils ou 3 à 9 stigmates pour aromatiser un plat pour une personne.

Un stigmate teintera immédiatement de jaune vos doigts humides. Si la teinte est rouge, c’est que vous êtes en présence d’une fibre imprégnée d’un colorant artificiel. Sachez qu’il se vend dans le monde trois fois plus de cette épice  qu’il ne s’en produit…

Il ne faut pas cuire le safran. Il doit être infusé  longuement pour en développer la saveur optimale. Il est également possible d’obtenir un excellent résultat en le faisant macérer dans du vin blanc, de l’alcool, du jus de citron, du lait, de la crème ou encore de l’eau tiède.

Cuisiner avec le safran c’est ajouter de l’exotisme, tout en colorant et en exhalant la saveur des aliments et des condiments. Le safran peut entrer dans la confection de plats sucrés ou salés. Il ne vous reste qu’à expérimenter et à créer vos propres recettes.